Accueil / Fertilité / 5 signes d’infertilité communs chez l’homme et la femme

5 signes d’infertilité communs chez l’homme et la femme

Posted on

Beaucoup de couples sont touchés par l’infertilité, et la plupart d’entre eux ne présentent pas de symptômes. Ils n’ont généralement aucune raison de soupçonner un problème de stérilité jusqu’au moment où ils essaient de concevoir.

Voilà pourquoi, il est recommandé aux couples qui essaient d’avoir un enfant depuis plus d’un an, mais sans succès, de demander l’avis d’un médecin. Pour les femmes de plus de 35 ans, ce délai est réduit à six mois. Les problèmes d’infertilité augmentent en effet avec l’âge.

Symptômes et signes d’infertilité

Les signes et symptômes d’infertilité sont souvent liés à d’autres maladies sous-jacentes. Par exemple, 10 à 15% des cas de chlamydia non traités entraîneront une maladie inflammatoire pelvienne. Cette dernière conduit entraîne souvent un blocage des trompes de Fallope, ce qui empêche la fécondation.

De nombreuses conditions et maladies peuvent favoriser l’infertilité chez les hommes et les femmes. Les signes et symptômes de chacune d’elles peuvent varier considérablement. Si vous êtes inquiet, il est important de consulter votre médecin.

Les signes d’infertilité courants chez la femme

1. Les cycles irréguliers

Le cycle d’une femme dure 28 jours en moyenne. Mais il peut durer plusieurs jours de plus sans que cela ne soit considéré comme « anormal » tant que ces cycles sont constants. Par exemple, une femme qui a un cycle de 33 jours pendant un mois, puis de 31 jours le mois suivant et 35 jours le mois d’après a un cycle tout à fait « normal ».

Mais une femme dont les cycles varient tellement qu’elle ne peut même pas commencer à estimer le moment où ses règles pourraient arriver a des cycles irréguliers. Cela peut être lié à des problèmes hormonaux ou au syndrome des ovaires polykystiques (SOPK). Et ces deux éléments peuvent contribuer à l’infertilité.

2. Les règles douloureuses

La plupart des femmes éprouvent des crampes pendant leurs règles. Mais lorsque les règles douloureuses interfèrent avec votre vie quotidienne, il s’agit peut-être d’un symptôme de l’endométriose.

3. L’absence de règles

Il n’est pas rare que les femmes sautent un mois. Des facteurs comme le stress ou les entraînements intenses peuvent interrompre temporairement le cycle, et donc les règles. Mais si vous n’avez pas eu vos règles depuis des mois, il est temps de vérifier votre fertilité.

4. Les signes de déséquilibre hormonal

Les signes de déséquilibre hormonal chez la femme pourraient indiquer des problèmes potentiels de fertilité. Parlez à votre médecin si vous présentez les symptômes suivants :

  • Problèmes dermatologiques
  • Baisse de la libido
  • Croissance des poils sur le visage
  • Perte et chute des cheveux
  • Prise de poids

5. Douleur pendant les rapports sexuels

Certaines femmes ont eu des relations sexuelles douloureuses toute leur vie, et sont convaincues que c’est normal. Mais ce n’est pas le cas. Les douleurs pendant les rapports sexuels peuvent être liée à des problèmes hormonaux, à l’endométriose ou à d’autres conditions sous-jacentes qui pourraient également contribuer à l’infertilité.

Les signes d’infertilité courants chez l’homme

1. Troubles de la libido

La fertilité d’un homme est également liée à sa santé hormonale. Les changements de virilité, souvent régis par des hormones, pourraient indiquer des problèmes de fertilité.

2. Douleur ou gonflement des testicules

Plusieurs maladies peuvent entraîner une douleur ou un gonflement des testicules. La plupart d’entre eux peuvent favoriser ou provoquer l’infertilité.

3. Troubles de l’érection

La capacité d’un homme à maintenir une érection est souvent liée à ses niveaux d’hormones. Une réduction des hormones peut en résulter, ce qui pourrait potentiellement se traduire par des problèmes de conception.

4. Problèmes d’éjaculation

De même, une incapacité à éjaculer est le signe qu’il est peut-être temps de consulter un médecin.

5. Atrophie des testicules

Les testicules abritent le sperme d’un homme, donc la santé des testicules est primordiale pour la fertilité masculine. Des testicules atrophiés, petits et fermes pourraient indiquer des problèmes potentiels qui devraient être explorés par un médecin.

Pour conclure…

Environ 15 à 20% des couples qui tentent de concevoir auront des problèmes d’infertilité. L’infertilité féminine est généralement responsable dans 40% des cas, tandis que l’infertilité masculine est à l’origine de problèmes dans 30 à 40% des cas. Et dans 20 à 30% des cas, le problème vient des deux concernés.

Si on vous a diagnostiqué une infertilité ou si vous craignez d’avoir des difficultés à concevoir à l’avenir, sachez que vous n’êtes pas seul. L’industrie médicale a fait beaucoup de progrès dans ce domaine. Prenez rendez-vous avec votre médecin et passez en revue vos préoccupations. Même si vous êtes infertile, concevoir n’est pas impossible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top