Accueil / Fertilité / 8 aliments pour booster la testostérone

8 aliments pour booster la testostérone

Posted on

Manger pour un taux de testostérone plus élevé.

La testostérone est l’hormone sexuelle masculine. Et en réalité, elle n’affecte pas que la libido. Cette hormone est également responsable de :

  • La santé osseuse et musculaire
  • La production de sperme
  • La pousse de cheveux

Le taux de testostérone diminue naturellement avec l’âge, aussi bien qu’elle peut diminuer à cause de maladies chroniques. L’hypogonadisme qui se traduit par un faible taux de testostérone, est, par exemple,  souvent traité pour prévenir de futurs problèmes de santé.

Un équilibre général des hormones est essentiel pour la production de la testostérone. Et cela passe par l’adoption d’une alimentation saine, équilibrée et riche en nutriments.

Pour améliorer le taux de testostérone, il est important de consommer des aliments boostant ou imitant les hormones tels que les phytoestrogènes. Certaines études ont montré que ces aliments pouvaient agir sur l’équilibre hormonal en général.

En parallèle avec les recommandations de votre médecin, vous pouvez donc aussi considérer certains aliments pouvant – potentiellement – stimuler la production de testostérone, comme des solutions supplémentaires, mais naturelles aux traitements que vous prenez pour un faible taux de testostérone.

La vitamine D et le zinc sont, par exemple, deux nutriments particulièrement importants dans votre alimentation. Car ils sont tous deux précurseurs de la fabrication de testostérone. Vous trouverez ci-dessous une liste des aliments qui contiennent ces deux nutriments en grande quantité.

Le Thon

Le thon est particulièrement riche en vitamine D. Ce dernier contribue à une vie plus longue et à une plus grande production de testostérone. C’est aussi un aliment sain, bon pur le cœur, riche en protéines et faible en calories.

Que vous le choisissiez en conserve ou frais, manger du thon peut être un moyen naturel de stimuler la production de testostérone. Une seule portion de ce poisson peut répondre à vos besoins quotidiens en vitamine D.

Si vous ne l’aimez pas, la meilleure solution est de vous tourner vers d’autres sources de vitamine D comme le saumon ou les sardines. Mais n’oubliez pas que la modération est la clé. Mangez au grand maximum deux à trois portions par semaine pour limiter la consommation de mercure, présent en quantité importante dans les fruits de mer.

Le lait faible en gras et riche en vitamine D

Le lait est une excellente source de protéines et de calcium. Les enfants et les femmes sont encouragés à en boire pour une meilleure santé osseuse. Mais le lait peut également maintenir la solidité des os des hommes et la teneur en vitamine D peut contrôler leur niveau de testostérone.

Assurez-vous donc de choisir du lait enrichi en vitamine D. Choisissez des versions faibles en gras ou écrémées. Ils ont les mêmes nutriments que le lait entier sans toutes les graisses saturées.

Les jaunes d’œufs

Les jaunes d’œufs sont aussi riches en vitamine D. Bien que le cholestérol ait une mauvaise réputation, le jaune d’œuf contient plus de nutriments que les blancs d’œufs. Aussi, tant que vous n’avez pas de problème de cholestérol préexistant, vous pouvez manger en toute sécurité un œuf par jour.

Les céréales

Les œufs ne sont pas le seul aliment du petit-déjeuner qui peut aider à réduire le taux de cholestérol. Certaines marques de céréales sont enrichies de vitamine D, sans parler d’autres nutriments sains pour le cœur. Pensez à incorporer des céréales enrichies à votre menu du matin pour relancer votre journée et votre taux de testostérone.

Les huîtres

Le zinc est un nutriment essentiel pendant la puberté et ses effets peuvent contrôler les hormones mâles tout au long de l’âge adulte. Les hommes qui ont un faible taux de testostérone ont besoin d’augmenter leur apport en zinc surtout s’ils souffrent de carence. Les huîtres sont de bonnes sources de ce minéral.

Les fruits de mer

Une portion occasionnelle de crabe ou de homard peut faire du bien à votre taux de testostérone. Cela est dû en partie à la teneur en zinc contenue dans ces produits de la mer. Selon les National Institutes of Health, une portion du crabe royal d’Alaska apporte 43% de notre besoin quotidien en zinc.

La viande de bœuf

La surconsommation de viande rouge peut occasionner de réels problèmes de santé. Certains morceaux ont plus de gras que la volaille, et trop manger est également lié à certains cancers, comme le cancer du côlon.

Pourtant, certains morceaux de la viande de bœuf contiennent des nutriments qui peuvent stimuler la testostérone. Le foie, par exemple, est une source exceptionnelle de vitamine D, tandis que le bœuf haché et le rôti de mandrin contiennent du zinc.

Pour contrôler les graisses animales, choisissez uniquement des morceaux de bœuf maigres et évitez de les manger tous les jours.

Les haricots

Les haricots peuvent offrir plus qu’on peut imaginer sur la santé hormonale masculine. C’est aussi le cas de nombreuses légumineuses, comme les pois chiches, les lentilles et les fèves au lard, qui sont d’excellentes sources de zinc.

En prime, ces aliments sont très riches en fibres et en protéines végétales. Ils contribuent donc à la bonne santé du cœur.

D’autres solutions qui méritent réflexion…

L’adoption d’une alimentation saine peut aider à régulariser le taux de testostérone. Mais cela ne guérit pas l’hypogonadisme. Il est donc important de se faire examiner par un médecin, qui confirmera si votre taux de testostérone est faible grâce à un examen physique et à une analyse sanguine.

Si le diagnostic est confirmé, le médecin pourra vous prescrire des suppléments d’hormones à base de testostérone, tels que :

  • Les pilules
  • Les comprimés
  • Les patchs cutanés
  • Les gels
  • Les injections

Ces médicaments sont susceptibles de provoquer des effets secondaires plus ou moins graves. Il est donc important que vous en discutiez avec votre médecin avant de les prendre.

Par ailleurs, pensez à adopter une alimentation visant à améliorer votre santé globale, et non pour soigner un faible taux de testostérone uniquement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top